Skip to content

Linux Attitude

Le libre est un état d'esprit

Archive

Tag: Noyau

Niveau :      
Résumé : hdparm -tT ; blktool

Si vous avez des performances un peu mauvaises, il se peut que cela soit dû à votre disque dur.

Pour en avoir le coeur net, mesurez ses performances :

$ hdparm -tT /dev/hda

Le -t teste le disque tandis que le -T teste l'accès disque avec cache (en gros la vitesse de la RAM). Pour un disque IDE (ou sata) une vitesse de 50Mo/s est acceptable (comptez plutôt 30 pour un ordinateur portable).

Si votre disque est particulièrement lent en cas de charge de la machine, il se peut que le dma ne soit pas activé. Pour le vérifier :

$ hdparm -d /dev/hda

Pour le forcer :

$ hdparm -d1 /dev/hda

Tout ceci est bien joli, mais ancrons nous dans la modernité, un nouvel outil est apparu et a vocation à remplacer hdparm et à étendre ses fonctionnalités : blktool. Malheureusement blktool ne sait pas encore mesurer le taux de transfert (entre autre), par contre il est plus lisible. Voici quelques exemples d'équivalents :

# activation du dma
$ hdparm -d1 /dev/hda
$ blktool /dev/hda dma on 
# relecture de la table des partitions (aucune partition ne doit être monté
$ hdparm -z /dev/hda
$ blktool /dev/hda reread-part
# passage du disque en mode economie d'energie (attention, cela ne sert a rien si le disque est utilisé et que noflushd n'est pas présent)
$ hdparm -y /dev/hda
$ blktool /dev/hda standby
# changement du niveau de gestion du bruit du disque (plus il est bruyant et plus il est rapide et inversement)
$ hdparm -M 128 /dev/hda
$ blktool /dev/hda acoustic-mgmt 128  #nombre entre 128 et 254

Niveau :      
Résumé : openvt ; deallocvt ; chvt

Que vous soyez un fan de la console ou que vous trainiez dans les scripts de directfb ou de serveur X ou encore s'il vous arrive fréquemment de booter en mode monoutilisateur, vous vous devez de connaître les commandes de manipulation des terminaux linux.

openvt : crée une nouveau terminal avec le premier numéro disponible. Passez l'option -s pour switcher automatiquement dessus. Vous pouvez passer une commande en paramètre pour qu'elle soit exécutée dans le nouveau terminal. Par défaut c'est /bin/sh qui est exécuté.

chvt : change le terminal courant pour celui dont le numéro est passé en paramètre. Bien pratique pour scripter le passage à un autre terminal ou au serveur X.

deallocvt : supprime le terminal passé en paramètre. Pour que cela fonctionne il faut déja avoir tué tous les processus qui tournent dans ce terminal.

Pour connaître votre terminal en cours vous aurez besoin de la commande tty. Et pour tuer tous les processus de tty1 :

$ ps ht tty1 -opid | xargs -n 1 kill -9