Niveau :      
Résumé : alsa ; oss

On me demandait récemment quelle interface choisir pour le son des applications sous linux. Du point de vue du noyau vous avez le choix entre alsa et oss, qui sont deux séries de driver. Et du point de vue des application vous avez encore d'autres choix.

OSS (Open Sound System) est un système de driver son développé pour linux il y a quelque temps. Son auteur principal a comblé un manque car il n'en avait jamais existé avant. Mais son objectif était de vendre des drivers propriétaires et le développement des versions libres s'en est ressenti.

Après quelque temps des développeurs ont décidé d'écrire une nouvelle api pour le développement de driver son : alsa (Advanced Linux Sound Architecture). Du coup le noyau propose les deux dans sa configuration.

Le problème est que la plupart des applications ont été développées pour supporter oss. Heureusement, alsa fournit une couche de compatibilité oss et donc supporte les anciens logiciels. Alsa fournit aussi une nouvelle api permettant de mieux exploiter certaines cartes.

Maintenant du point de vue des api, les clients peuvent vous proposer d'utiliser esd, arts ou jack. Ce sont tous des démons qui essaient de fournir une api générique que tout le monde peut utiliser, et ils cachent derrière l'api qu'ils utilisent. En général ils se basent sur alsa, mais peuvent aussi utiliser oss voire parfois un autre démon (pratique pour faire tourner des applications conçues pour un seul démon). Un démon peut être bien utile si votre carte ne supporte pas plusieurs canaux, il le fera à votre place.

esd (Enlightenment Sound Daemon) est le démon privilégié des applications gnome.

arts est le démon privilégié des application kde (ce qui changera pour kde 4).

jack est un démon dédié à la faible latence et à l'utilisation à travers le réseau.

PS : on m'indique que j'oublie Pulse Audio qui cherche à être le remplaçant de esd.