Niveau :      
Résumé : pam_faildelay.so ; tail -F * ; dusort ;

Réduire le délai en cas d'erreur du mot de passe (très chiant pour su par exemple). Simple calcul, le délai par défaut de 2s donne 13243 ans pour bruteforcer un mot de passe de 8 lettres (26 possibilités). On peut donc se permettre de diviser ce délai par 4 pour apporter un peu de confort à l'usage :

$ vi /etc/pam.d/common-auth
# on annule le délay ajouté par pam_unix
auth    required        pam_unix.so nullok_secure nodelay
# on ajoute un délai en microsecondes
auth  optional  pam_faildelay.so  delay=500000

Attention, login vient avec son propre délai supplémentaire de 3 secondes chez debian (dans /etc/pam.d/login).

Il est possible de regarder les nouvelles lignes sur plusieurs fichiers en même temps :

$ tail -F /var/log/*

Alias pour connaître rapidement les 10 plus gros répertoire du répertoire en cours :

$ alias dusort='du --max-depth=1 | sort -rn | head -n 10'

Appeler une commande en évitant tous les alias possible (par exemple rm qui est aliasé rm -i):

# bash uniquement
$ \commande

Avancer / reculer d'un mot lors de l'édition de ligne (bash ou tout outil readline) Esc-fleche droite ou gauche.

Effacer les fichiers de plus de XX jours :

$ find . -not -ctime -XX -name "*.ncap" -exec rm {} ;