Niveau :      
Résumé : RFC 2822

Un mail est composé d'en-têtes et d'un corps. Les en-têtes sont de 2 types. Les en-têtes d'enveloppes et les autres. Un serveur qui ne fait que faire transiter un mail devrait toujours ajouter une en-tête d'enveloppe au tout début des en-têtes et ne pas toucher du tout au reste du mail. Ces en-têtes précisent par où et à quelle heure le mail est passé, elles se lisent de bas en haut.

Les autres en-têtes sont celles écrites par l'émetteur. Seul l'émetteur et le récepteur ainsi que les serveurs de mailing-list (qui sont les 2 à la fois) devraient toucher à ces en-têtes. De nos jour, cela inclue aussi les serveurs qui font de l'antispam et/ou antivirus.

Les en-têtes obligatoires :

  • From: Savez vous que vous pouvez mettre plusieurs from ! Dans ce cas, il Faut préciser Sender:
  • Date: devinez

Les quasi-indispensables :

  • To:
  • Cc:
  • Subject:
  • Bcc: Sisi il existe, donc vous devez être au courant quand vous êtes destinataires d'un Bcc. Mais pourquoi les clients mail ne le précisent-ils pas ? Cela éviterait les bourdes.

Les utiles :

  • Reply-To:

Les indispensables mais incompris :

  • Message-ID: de la forme <truc@machin> doit être universellement unique
  • In-Reply-To: donne uniquement le parent (duplique l'information du suivant)
  • References: donne tout le fil parent (important pour suivre les conversations)

Les inconnus:

  • Comments: Mais qui les liraient ?
  • Keywords: C'est pas comme si vos mails étaient indexés
  • Resent-From:
  • Resent-Date:
  • Resent-Message-ID:

Les en-têtes d'enveloppe :

  • Return-Path: Indique où renvoyer les mails d'erreur (MAIL FROM: du protocole SMTP)
  • Received: date, heure, lieu de réception par le serveur

Les autres :

Les en-têtes commençant par X- permettent à leurs utilisateurs de créer les en-têtes qui leur semblent utile. En voici quelques exemples :

  • X-Mailer:
  • X-Spam-Level:
  • X-Loop:

Et comme toujours, les détails dans la RFC 2822