2009 February Skip to content

Linux Attitude

Le libre est un état d'esprit

Archive

Archive for February, 2009

... enfin presque !

"S'il n'y avait que des gens comme vous, il y aurait encore les chambres à gaz !"

Ces petites phrases assassines se trouvent invariablement suivies d'un point godwin. Le point godwin c'est au départ le point à partir duquel la conversation (le troll) a dévié et les participants vont chercher des arguments percutants dans la seconde guerre mondiale sans grande relation avec la discussion. Le sens a légèrement changé et c'est devenu un point décerné aux gens qui abusent de références aux nazis pour tenter de discréditer son interlocuteur.

Toute personne décernant un point godwin croit donc avoir mis fin radicalement à une conversation qui dévie. Mais ce n'est pas le cas, invoquer un point godwin, c'est utiliser le même procédé que son interlocuteur. C'est chercher à faire taire quelqu'un par un argument d'autorité sans autre forme de discussion.

C'est maintenant devenu une plaie des discussions où le point godwin est invoqué à tout moment. Pourtant, il est totalement véridique que "Hitler a été élu". Et utiliser cette phrase pour démontrer que les élections ne sont pas une garantie en soi est parfaitement légitime. Plutôt que d'utiliser le point godwin, expliquez à votre interlocuteur que le contexte social n'a plus rien à voir et qu'en l'état actuel des choses, on peut fortement espérer que cela ne se reproduise pas.

Et si vous êtes tentés d'utiliser le nazisme pour une comparaison, pensez d'abord à 1984, ce roman a la même puissance évocatrice et est diaboliquement réaliste puisqu'il s'en inspire, c'est un point godwin géant à lui tout seul. Et on ne vous parlera même pas de godwin si vous l'évoquez alors que c'est bien de cela qu'il s'agit.

Quelques autres comparaisons pour la route :

  • Le fichage des personnes est-il un retour au temps de Vichy ?
  • Le filtrage d'internet est-il une volonté de contrôle faschiste des citoyens ?
  • L'utilisation d'un identifiant unique (sécu) pour toutes les bases de données ne servirait-il pas les nazis ?
  • Nicolas Sarkozy pourrait-il devenir dictateur ?
  • La FSF n'est-elle pas peuplée de fachos du libre ?
  • Les gentooistes n'étaient-ils pas sponsors des chambres à gaz avec leurs bécanes chauffantes ?
  • Peut-on rire de tout et même de RMS ?

Dissertation : essayez de répondre sans utiliser le point godwin !

Petite présentation des dernières améliorations sur ce site.

Lorsque vous postez des commentaires il n'est plus nécessaire de cliquer sur aperçu, il est possible d'envoyer le commentaire directement tel quel. Ainsi les quelques uns qui ont eu du mal à m'envoyer des commentaires ne devraient plus avoir de problème ;-)

Le static cache a été désactivé, ce qui fait que le sondage refonctionne et fait disparaitre quelques petits bugs. J'ai remplacé celui-ci par le traditionnel eaccelerator (je testerai peut-être un jour xcache).

J'ai ajouté le plugin typo qui permet de respecter quelques règles de typographie. Cela améliore très légèrement l'apparence du billet. Mais il est à l'essai, si vous trouvez qu'il se trompe dans les règles de césure, faites m'en part, il peut être désactivé.

Il est maintenant possible de s'abonner aux commentaires, soit lorsqu'on poste soi même en donnant une adresse email valide; soit en allant sur la page d'un billet et en cliquant sur le lien adapté en bas de page.

Le bugdu flux rss pour netvibes est corrigé. Cela veut dire que les lecteurs utilisant netvibes peuvent maintenant profiter du flux instantanément et non pas seulement lorsque j'en fais une mise à jour manuelle. De plus ils peuvent aussi profiter des flux filtrés par tag ou par catégorie.

Une blogroll fait son apparition. Elle recense des sites qui fournissent une information technique pertinente, de préférence en français (<--- ici sur le menu de gauche).

Et n'oubliez-pas, si quelque chose ne vous plait pas, il y a toujours moyen de me contacter par le formulaire de contact.

Niveau :      
Résumé : perlre

Suite à l'article précédent, qui posait les bases des expressions régulières, vous êtes probablement resté sur votre faim. Voici quelques astuces permettant d'élever le niveau et de faire des expressions mieux construites, plus rapides, plus courtes ...

Traitement des lignes

Fonctionnalités que tous les outils ne proposent pas, mais qui sont inclues dans le langage PCRE, /m et /s sont des modificateurs comme dans 's/toto/tata/m'.

Il faut bien distinguer les 2 qui portent assez facilement à confusion. De plus les 2 peuvent être utilisées en même temps.

  • /m est utilisé pour changer la syntaxe de '^' et '$' qui habituellement matchent le début et la fin de la chaîne, avec /m ils matcheront le début et la fin de chaque ligne.
  • /s est utilisé pour changer la syntaxe de '.' qui habituellement matche n'importe quel caractère sauf le changement de ligne, avec /s il matchera n'importe quel caractère y compris le changement de ligne

Ces modificateurs ne font la différence que lorsqu'on veut toucher aux caractères de retour à la ligne et plus généralement, lorsqu'on manipule des chaînes de caractère multilignes.

Gloutonnerie

L'algorithme de matching est glouton par défaut, ce qui veut dire que l'expression suivante :

/(.*):/

Marchera tous les éléments qui se trouvent avant le dernier ':' dans

root:x:0:0:root:/root:/bin/bash

On peut désactiver la gloutonnerie (greediness) en utilisant ? :

/(.*?):/

Qui du coup ne matchera plus que le premier élément.


continue reading...

Niveau :      
Résumé : perl -pe 's///'

Il arrive régulièrement d'avoir à développer des expressions régulières. Si on excepte grep et sed, la plupart des outils utilisant des expressions régulières sont compatibles perl (en utilisant PCRE). C'est donc un bon point. Apprendre les expression régulières (qu'on peut considérer comme un langage à part entière) ne sera pas perdu même si on change d'outil ou de langage.

Tests

Avant de développer une expression régulière, je vous propose de vous familiariser avec le test de ces expressions. Si vous avec une ligne de commande c'est tout simple, hop un test ligne par ligne :

$ perl -pe 's/expression/########/'
données
a matcher, 
autant que vous voulez
<ctrl -d>

Mais si vous préférez un interface plus évoluée : voici un des nombreux qui permettent de tester vos expressions en direct http://myregexp.com/ et avec coloration des éléments matchés.

Syntaxe de base

Une expression régulière, c'est une chaîne de caractère qui a pour but de repérer des informations dans un texte. Elles sont en général implémentées sous forme d'automates à état finis. Cette méthode est extrêmement efficace et dans la plupart des cas il est très difficile de faire plus rapide.

Cette chaîne peut être utilisée pour chercher des informations dans un texte, mais aussi pour faire des remplacements automatisés. Perl utilise une syntaxe autour des expressions régulières pour préciser comment les utiliser. Celle-ci est souvent reprise par les utilisateurs des PCRE mais ca n'a rien d'obligatoire :

  • /expression/ : pour faire des recherches
  • s/expression/remplacement/ pour faire du recherche/remplacer
  • y/expression/remplacement/ pour faire des substitutions de caractères

y/// est un cas particulier que nous ignorerons.


continue reading...

Uptime

Feb 20

Niveau :      
Résumé : uptimed

Linux est un système très stable. Tellement stable que certaines personnes font une gloire personnelle de la durée d'allumage de leurs machines.

Pour pouvoir vous vanter vous aussi auprès de vos collègues et briller dans les soirées, voici le moyen de savoir quelles ont été les différentes durées d'uptime de votre machine.

Uptimed est un simple démon disponible dans le paquet éponyme. Il suffit de l'installer. Ce démon ne fait qu'une chose et il le fait bien, il enregistre la durée depuis laquelle le système est lancé dans un fichier de logs et rend ces informations disponibles aux utilisateurs. Il est même capable de vous envoyer un mail pour vous avertir de l'atteinte d'un record.

Les utilisateurs ont accès aux meilleurs temps avec la commande uprecords :

$ uprecords

Tout ceci est bien joli et il est vrai que c'est très gratifiant d'avoir réussi à maintenir un système en fonctionnement pendant plusieurs années, voir une dizaine d'années pour certains. Mais il ne faut pas oublier une chose, la sécurité. Un noyau qui n'est jamais rebooté, ce n'est pas seulement un noyau stable, mais c'est aussi un noyau vulnérable car non mis à jour.

Alors bien sur certains argueront qu'il existe maintenant ksplice. Mais je pense que son usage reste marginal. C'est pourquoi, n'oubliez pas de mettre une sonde sur vos serveur pour surveiller les machines qui n'ont pas été rebootées depuis longtemps, c'est en fait un signe de faiblesse.

Niveau :      
Résumé : Debian 5.0

Vous n'êtes pas sans savoir que la dernière debian est sortie ce week-end, en pleine St-Valentin. Celle-ci s'appelle Lenny comme les jumelles de Toy Story.

Plein de belles choses dans cette distributions, je ne vais pas vous refaire le topo.

Donc vous êtes actuellement en etch et vous voulez faire une mise à jour. Comment faire ? C'est assez simple, mais c'est l'occasion d'expliquer le mécanisme de mise à jour. Maintenant que vous savez à quoi ressemblent les miroirs et les paquets debian

Contenu du miroir

Pour mettre à jour, vous changez le nom de la distribution dans /etc/apt/sources.list. Remplacez etch par lenny, vous aurez quelque chose comme :

deb http://mir1.ovh.net/debian/ lenny main contrib non-free
deb-src http://mir1.ovh.net/debian/ unstable main

deb http://security.debian.org/ lenny/updates main contrib non-free

Ce qui veut dire que vous utilisez le miroir mir1.ovh.net, ayant pour racine debian /debian, avec la version lenny de debian, et les sections main contrib et non-free de cette version.

Remarquez qu'il n'y a aucun problème à utiliser les sources unstable avec les paquets stable. La ligne source n'est utilisée que pour la commande apt-get source.

  • Le choix du miroir vous permet d'être le plus rapide possible dans votre mise à jour
  • Le choix de la racine ne vous est pas donné, mais dépend du miroir
  • Le choix de la version vous permet d'être le plus à jour par rapport aux paquets disponibles
  • Le choix des sections vous permet d'être plus ou moins libre sur les logiciels installés

continue reading...

J'ai mis à jour ce site, donc voici une petite liste rapide des évolutions :

  • Passage à dotclear 2.1.5, nouvelle version
  • Vous pouvez maintenant répondre à un des commentaires en particulier (la CSS n'est pas encore tout à fait adaptée donc ça peut ne pas être très évident)
  • Ajout d'un petit sondage comme vous le voyez à droite. C'est juste pour la frime
  • Si vous avez de suggestions, des corrections, des problèmes, faites m'en part à travers le formulaire de contact qui se trouve ici à gauche
  • Vous pouvez aussi faire connaître un article en particulier s'il vous intéresse grâce aux petites icônes de partage qui se trouvent en bas à droite des tags dans chaque article
  • Les liens vers les tags supportent le microformat rel-tag cela vous permet si vous avez une extension adaptée d'avoir accès directement à la liste des tag dans un menu
  • Les flux rss et atom contiennent des liens wfw comments pour permettre de poster à travers le lecteur de feed, mais je ne sais pas s'il y en a qui utilisent cette possibilité :)
  • Et enfin je vous rappelle qu'il est optionnel de donner son adresse email dans les commentaire (si cela vous dérange)

Pour ce qui est de la vitesse d'affichage qui est un peu problématique je l'avoue, j'ai mis en place un système de cache qui permet un chargement plus rapide mais ne semple pas suffisant. L'utilisation de yslow m'a aussi permis quelques améliorations mineures.

Si vous voyez des problèmes, n'hésitez pas à m'en faire part.